Mercredi 3 janvier 3 03 /01 /Jan 19:00
- Publié dans : La Lorraine

Ceci est un petit lexique qui circule parmi les nombreux mails collectifs que les gens envoient (je ne saurais vous dire de qui il provient en premier lieu). Avec quelques rajouts.

 

 

Chouille : rendez-vous convivial, qui précède généralement des matinées fort brumeuses.

Cheûler : faire la chouille, picoler

Cheûlard : ou chouilleur : fêtard

 

 

Faire un chalet : faire la fête entre amis dans un refuge en pleine forêt vosgienne

Schlass : couteau. Désigne également l'état second consécutif à une nuit de chouille : "Ch'uis complètement schlass"

Beûgner : abîmer. "Samedi soir, il était schlass en sortant de la chouille. Il a beûgné sa bagnole"

 

 

Frâler : voir beûgner.

Beûgne : blessure.

Raoûer : zoner, draguer. "Il est parti raoûer"

Troc : bistrot

Lard : premier pilier de la culture lorraine. Posez donc la question à un jeune lorrain : "T’aimes mieux  ton père ou ta mère ?" Il vous répondra à coup sûr : "J’aime mieux le lârd !" (la prononciation du <â> se situe entre <a> et <o>) A continuer en demandant toujours à ce même jeune : « T’aimes mieux le gras ou le maigre ? » il répondra « La couenne !!»

 

Schlâp : les claquettes, tongs de Lorraine du Nord (â à prononcer de la même façon que dans ‘lârd’.

 


Gris de Toul : vin aussi raide que les côtes de ladite ville de
Toul, témoignant de la rudesse du terroir lorrain.

Vin de la Craffe : vin aussi pointu que les tours de la porte du même nom. Il affiche fièrement ses cinq étoiles et recèle une bille dans sa capsule. Je sais pas pour le vin mais en tout cas je peux vous dire pour avoir habiter juste à côté de la porte de la Craffe que celle-ci est fort jolie !

Quiche : tarte aux oeufs et au lard, typiquement lorraine.

Se prendre une quiche : selon les cas, se prendre une veste, une claque ou tomber.

Maurice Barrès : écrivain lorrain dont aucun Lorrain n'a jamais lu la moindre ligne et c'est tant mieux.

Ligne bleue des Vosges : vision extatique dudit Maurice Barrès, lorsqu'il cheûlait un peu trop au Gris de Toul. Il fut également très inspiré par la colline de Sion.

Georges de la Tour : maître de la peinture lorraine, dont le musée des Beaux-Arts de Nancy ne possède même pas une ébauche.

Métrolor : train de banlieue reliant Nancy à ses lointains faubourgs (Pont-à-Mousson, Longwy, Metz etc.) - Ne pas confondre avec le Mirabellor, apéritif lorrain à base de mirabelles.

Place Stanislas : la plus belle place du monde Surtout depuis rénovation !! Par contre, si vous allez la voir par un jour ensoleillé prévoyez les lunettes de soleil sous peine de devenir aveugle (même symptômes que pour la « cécité des neiges »).

Gare de Metz : curiosité ethnique dans la lignée architecturale du Völkerschlachtsdenkmal de Leipzig (si vous ne connaissez pas le Völkerschlachtsdenkmal, tenez-vous en au nom : il parle de lui-même). J’ai vu les deux et c’est vrai qu’il y a un petit air…

Ecole de Nancy : mouvement artistique nancéien rattaché au courant Art Nouveau. Je ne peux trop vous conseiller de jeter un coup d’œil à la villa Majorelle (http://images.google.fr/images?svnum=10&hl=fr&lr=&gbv=2&q=villa+majorelle) et la maison Arbre (je l’ai nommé comme ça mais elle doit sûrement avoir un « vrai » nom http://mcl.club.fr/Dessins/facade.jpg) etc.

Ecole de Metz : établissement éducatif où l'on apprend aux jeunes Mosellans à parler français.

Saint-Nicolas : mon bon patron, apporte-moi des macarons, des mirabelles pour les d'moiselles, et des bonbons pour les garçons.

 

Saint-Nicolas-de-port : Berceau du « Comment qu’c’est, gros ? »

 

Comment qu’c’est, gros ? : Façon de dire « Comment allez-vous bonnes gens ? » chez les jeunes habitants de St Nic-gros !

André Rossinot : maire de Nancy élu à vie, également président du parti radical valoisien. Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas sa statue qui trône devant l'hôtel de ville, mais bien celle de Stanislas, l'un de ses prédécesseurs. Egalement surnommé : Dédé, le Gros Roro, le Bon Docteur.

Jean-Marie Rausch : maire de Metz, élu à vie , adepte du quintuple mandat comme du quintuple menton. (son règne a finalement pris fin en 2008)

Gérard Longuet : sénateur, président du conseil régional de Lorraine. Toujours pas en prison.

Tramway : longtemps nommé désir... Vieille plaisanterie nancéienne. Un jour viendra où il fonctionnera parfaitement en attendant il fait encore parler de lui de temps à autre en montant sur les trottoirs ou en perdant son moteur…

L'Estrépu : (dit aussi "Le Répugnant") feuille locale vantant, notamment, les mérites d'André Rossinot et de la notabilité locale.

Vosges, Meuse : vastes espaces boisés, parfois montagneux, peuplés de rudes indigènes au parler massif (... vosgien) et aux coutumes résolument terriennes. Je placerai bien quand même les meusiens zet mosellans un cran au-dessus de nous au niveau du parler qui fait beaucoup plus allemand que le notre, gens des Vosges. Mais bon, ce n’est qu’une histoire de chauvinisme départemental ! :p

Scorpions : ils ne sont pas lorrains, mais, aujourd'hui encore, ils font toujours salle comble à Hagondange. Still lovin' them...

Marylène Bergmann : grande figure de la culture lorraine contemporaine (avec C. Jérôme).

Schpatz : en français oiseau, peut aussi désigner l'organe génital masculin.

Cornet : en français sac en plastique, pour certains poche ou pochon. Pour le Lorrain, un cornet n'est pas forcément pointu, pour un cornet de glace, il précise...

Schneck : escargot ou pain au raisin.

Parigo : automobiliste pressé, persuadé d'être un As du volant et reconnaissable aux numéros de code 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et surtout 75. On les reconnaît aussi sur les pistes de ski malgré l’absence de plaque d’immatriculation à leur non maîtrise des skis 
J

Clanche : poignée de porte, il existe aussi le verbe clancher (ouvrir la porte).

Cagneux : en lorrain, ne désigne pas forcément les genoux ; signifie en général bancal ou de travers.

Stroësel : ou polonais, délicieuse pâtisserie lorraine, commune avec l'Alsace (NB : l'infâme "gâteau lorrain" vu à Paris n'existe pas en Lorraine).

Entre midi : entre midi et deux pour les Meusiens et Mosellans.

Schpountz : allemand.

Alsace : région voisine amie à laquelle on rattache trop souvent et à tort, la Lorraine.

Wur st (pron. vourcht) : vient de l’allemand, en général saucisse, plus particulièrement saucisse rouge (cervelas).

Platt : langue germanophone parlée au nord de la Lorraine , à ne pas confondre avec l'allemand.

 

Metz, pour les Lorrains prononcez "mess" pour les autres "mets" : très jolie ville à seulement 320 kms de Paris (et non 800). Sachez que ça nous énerve prodigieusement d’entendre quelqu’un prononcer ‘Mets’

 

Gérardmer : Très jolie ville de 9600 habitants connue pour son lac, ses pistes de skis et son festival du film fantastique Fantastic’Arts. Même combat que pour Metz : à prononcer ‘Gérarmé’ et non pas ‘Gérarmère’ car la ville ne tient non pas de son lac (mer) mais des jardins (meix en langue d’oïl, moué en patois vosgien comme on a le ‘mas’ provençal) de Gérard d’Alsace premier des Ducs de Lorraine. (cf. http://restosvosges.over-blog.com/)

TGV Est : vieille légende, mais certains y croient encore. Permettra d’ici peu de faire entre autres Paris-Remiremont (ville des Vosges qui n’a pour seul mérite d’avoir une gare TGV que ce cher Mr. Poncelet, président du Sénat, car la partie Nancy-Remiremont se fera tout aussi lentement qu’à la bonne vieille époque de la micheline !!) Update : la légende est devenue réalité en Juin 2007... comme quoi tout arrive !

A32 : voir TGV Est.

Knatch : caoutchouteux.

ça gets ? ( prononcez " guets " ) : ça va ?

Wie gets ? : voir ça gets ?

ça tire ! : il y a un courant d'air.

Verdun : très jolie ville à visiter pour son histoire qui ne se limite pas à la guerre de 14.

56 : numéro manquant dans notre liste de départements: 54, 55, 57...

Strasbourg : contrairement à une idée reçue, Strasbourg ne fait pas partie de la banlieue de Metz.

Permafrost : autre idée reçue véhiculée par les détracteurs de la Lorraine.

Mine s de fer : pourquoi avoir fait tant de guerres pour les conserver puis les brader ainsi ? Il est vrai que faire travailler des enfants sans Sécu et sans retraite dans les mines au Brésil coûte mois cher...

A31 : long ruban autoroutier saturé faisant la liaison entre l'Europe du nord et le sillon rhodanien ; chaque année y transhument moult Allemands, Belges, Luxos, Danois, Bataves et autres Scandinaves. Attention, autoroute fortement radarisée et dangereuse !

Autoroute de la Mort : voir A31.

Melfor : sorte de délicieux vinaigre lorrain.

Grosbliederstroff : ville française en Lorraine (si ! si !).

X-ville : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par villes se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout !).

X-ange : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par ange se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout aussi mais ça ne serait pas juste vis à vis de l'affirmation précédente)

Luxembourg : le pays où l'essence est moins chère (et les clopes, et les alcools). Tout petit pays très riche où 70.000 lorrains vont travailler tous les jours pour un salaire confortable. Une sorte de Groland aux portes de la Lorraine. Dire qu'il y a un siècle, les Luxos crevant de faim venaient faire les champs en Lorraine.

Vosges : montagnes lorraines très jolies. Oh que oui !! Viendez voir par vous-même !!

Celtes : bien que revendiqués comme ancêtres des bretons, ils sont aussi les ancêtres des Lorrains. Parmi les peuples celtes qui se sont installés en Lorraine, on peut citer les Médiomatriques, les Leuques et les Trévires.

Vert : contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le gris qui prime en Lorraine mais le vert...

 

 

Brimbelles : myrtilles. Rien ne vaut une tarte aux brimbelles mangée dans une ferme auberge sur les Chaumes car au moins là-bas tout le monde se retrouve avec le même sourire bleu !!

 

Boideler : patois vosgien, signifie discuter, parler

 

Petquncul : patois vosgien, à prononcer ‘pete kinku’, signifie moche. Vient de l’expression « être aussi pet qu’un cul ». ‘pe’ tout seul peut aussi se dire : « Rah l’autre comme elle est pe !!! »

 

 

 

Voilà, voilà pour le moment… Toutes ces expressions ne se disent pas partout en Lorraine. C’est pourquoi j’ai discerné ce qui se dit dans le Nord de la Lorraine , la Meurthe-et -Moselle et les Vosges.

 

   
Voir les 18 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés